ADJAO en bref

Notre histoire :

Créée en 2004, l’association de droit belge ADJAO a soutenu 158 projets, pour 16.689 bénéficiaires directs (enfants et jeunes). Voir les statuts officiels ici.

Notre vision :

« Un monde dans lequel la jeunesse a un accès facile et égalitaire au sport et aux loisirs, comme pilier d’une éducation complète et de qualité »

Notre mandat :

Accompagner des structures partenaires qui renforcent le rôle et la place du sport comme levier d’action prioritaire en faveur de l’éducation.

Nos bénéficiaires directs (sur base de l’article 31 de la convention relative aux droits de l’enfant qui garantit « le droit au repos, aux loisirs, au jeu et aux activités récréatives ») : les enfants et adolescents, de manière inclusive, sans aucune discrimination de sexe, de religion, d’ethnie, de classe sociale, ou de tout autre marqueur.

Nos axes d’intervention :

Utiliser le sport comme vecteur d’éducation et de formation, tout en lui donnant un rôle transversal en matière de santé et de bien-être, de cohésion sociale, d’égalité, d’inclusion et d’innovation.

Notre approche :

  • Tous nos projets sont en lien avec notre mandat spécifique et visent à atteindre l’objectif de renforcer le rôle et la place du sport dans le processus éducatif.
  • Notre intervention se fait à travers des partenariats avec des structures locales (écoles, clubs sportifs, associations, municipalités, centres d’accueil, …), en privilégiant les accompagnements de longue durée et avec la philosophie d’appuyer ce qui existe déjà et de ne créer que ce qui manque ou ne se fait pas assez.
  • Nos programmes annuels privilégient des projets facilement gérables par les bénéficiaires et ayant un impact à court terme sur ces derniers (appui direct et participatif).

Notre zone d’intervention actuelle (2019-2021) : Afrique de l’Ouest, avec un focus sur le Burkina Faso sur la période 2019-2021

Nos partenariats (actuellement au Burkina Faso) :

  • Ministère des sports et des loisirs du Burkina Faso : partenaire technique d’accompagnement pour certains projets mis en œuvre.
  • APLL : association de droit burkinabè, partenaire technique de mise en œuvre des projets éducatifs, sur l’ensemble du Burkina Faso.
  • OSK : club omnisports burkinabè, partenaire technique de mise en œuvre des projets sportifs à Ouagadougou et à Koudougou (Centre-Ouest).
  • Next Step : plateforme ouest-africaine d’accompagnement de sportives et sportifs porteurs de projets ambitieux.

Nos sources de financement :

  • Donateurs privés : parrains et marraines permanents (don mensuel fixe), dons ponctuels, mariages, récoltes de fonds dans les écoles, soutiens de fondations/associations, soutiens de clubs sportifs, soutiens de clubs caritatifs, …
  • Bailleurs de fonds institutionnels (coopérations, ambassades, UE, agences des Nations-Unies, AFD, …)
  • Récolte de matériel sportif dans les clubs sportifs, fédérations, associations, familles, écoles, … et envoi à nos partenaires en Afrique de l’Ouest

Sport & Education

ADJAO facilite l’accès au sport et l’utilise comme vecteur d’éducation, tout en lui donnant un rôle transversal en matière de santé et de bien-être, de cohésion sociale, d’égalité, d’inclusion et d’innovation. Depuis 2005, ADJAO a soutenu 158 projets, pour 16.689 bénéficiaires directs.

En 2019 & 2020, ADJAO accompagne des structures partenaires au Burkina Faso

Pourquoi promouvoir le sport?

Le sport est d’abord un droit ! L’article 31 de la convention relative aux droits de l’enfant garantit « le droit au repos, aux loisirs, au jeu et aux activités récréatives».

Le sport comme vecteur d’éducation?

Le sport dans l’éducation prend toujours place dans le respect de valeurs fortes : Proximité: accès à des sports adaptés aux contextes et aux besoins.

Quel mode de fonctionnement?

ADJAO se positionne en tant qu’accompagnateur d’acteurs nationaux et internationaux dans le développement de leurs projets ...

Martin Causin

Au Burkina Faso

Yorick Czarnocki

Administrateur Délégué

Mike Blavier

COMMUNICATION