Projets

Projets réalisés et en cours de réalisation : En 2019 & 2020, ADJAO accompagne des structures partenaires au Burkina Faso

Dotation en équipements sportifs

Dotation en équipements sportifs et en matériel de sport pour des associations de jeunes 2019 & 2020

Sport & école des devoirs

Accompagnement scolaire des enfants du primaire après l’école, par un programme combiné de sport et d’école des devoirs 2019 & 2020

Ecole secondaire sport-études

Participation à la construction d’une école secondaire sport-études 2019 & 2020

Organisation de cours et stages de sport gratuits pour enfants défavorisés (tennis, foot, basket, handball) 2019 & 2020

Sport dans un centre fermé pour enfants

Organisation d’activités sportives gratuites dans des centres fermés pour enfants 2019 & 2020

Du sport pour les enfants déplacés

Organisation d’activités sportives gratuites dans des centres fermés pour enfants 2019 & 2020

Sensibilisation au COVID-19 par le sport

Organisation d’activités sportives gratuites dans des centres fermés pour enfants 2019 & 2020

Projets en préparation : En 2020, ADJAO se prépare à accompagner de nouveaux partenaires porteurs de projets innovant

Inclusion des personnes handicapées par le sport

Utiliser le sport contre les stéréotypes et les inégalités de genre

Intégration et inclusion par le sport des personnes déplacées et réfugiées

Faciliter le retour à l’école par le sport (élèves en décrochage scolaire)

La « maison du sport » pour les enfants de la rue

Rénover ou créer des infrastructures et des équipements sportifs dans un quartier défavorisé

Fournir du petit matériel sportif et des jeux dans les villages isolés

Formation du personnel éducatif sur de la pédagogie qui utilise le sport et le jeu

Caravane du sport dans les écoles primaires pour l’organisation de parcours sportif (type Koh Lanta)

Accès pour les filles aux sports dits « masculins » et inversement

Soutien aux clubs sportifs féminins

Activités sportives et ludiques inclusives entre jeunes et valides et personnes en situation de handicap